formation secouriste

Comment devenir secouriste ?

On peut pratiquer du secourisme dès son adolescence. Mais il existe des seuils de compétences qu’il ne faut pas dépasser, tant qu’on n’a pas reçu les formations nécessaires et tant qu’on ne maîtrise les acquis qui en sont issus. Alors, quel est le processus pour être un secouriste digne de ce nom ?

Des formations en secourisme à plusieurs niveaux 

Il faut apprendre le secourisme pour prétendre devenir secouriste. On distingue une échelle d’apprentissage où il n’est souvent pas permis de bruler les marches. Voici les principaux modules à retenir.

Les certificats PSC  ou Prévention et secours civiques

Il s’agit des attestations de base sanctionnant une première formation en secourisme. Les modules correspondants apprennent les bases des premiers secours. Le premier niveau (PSC1) est accessible à tout le monde. Le PSC2 n’existe pas encore. Les PSC sont dédiés aux personnes qui souhaitent apprendre à titre personnel.

Les diplômes PSE ou premiers secours en équipe

Ce sont des certificats destinés aux personnes qui souhaitent s’engager comme bénévole ou volontaire, en intégrant une association de sécurité civile. Elles n’ont plus besoin de s’inscrire en PSC dans ce cas, mais directement passer le PSE1. Pour être équipier secouriste à part entière, il faut passer en PSE2.

Les PAE pour former des formateurs

Pour former de futurs secouristes de niveau PSE, un cycle de formation en Pédagogie appliquée aux emplois et activités (de classe 1) ou PAE1 est nécessaire.

Des formations compartimentées de secouristes

D’autres formations sont plus spécifiques et visent l’apprentissage de personnes qui veulent faire un « métier » de secouriste, ou pratiquer cette activité de manière régulière.

Diplôme SAP ou Secours à personne

Le sapeur-pompier n’aura pas besoin de passer les précédents diplômes, puisque sa formation spécifique inclut déjà les contenus des formations en PSC et PSE. Il s’agit du SAP1 ou Secours à personne de niveau 1. 

Les  Diplômes pour sauveteurs pros

Les métiers de sauveteurs sont nombreux. Ils sont ouverts aux personnes ayant passé des formations particulières propres à leur carrière : BSB pour les surveillants de baignade, le diplôme d’état d’ambulancier (DEA), RIFAP pour les plongeurs, le CFS pour les PNC (pilotes, hôtesses et stewards), ainsi de suite.

SST pour du secourisme au travail

 Le sauveteur secouriste au travail peut exercer au sein de sa propre entreprise grâce à ce diplôme. Celui-ci fait l’objet d’un recyclage annuel.

Pour devenir secouriste, s’il est indispensable d’en avoir la volonté et la passion, encore faut-il éviter les gestes dangereux qui peuvent faire perdre une vie. L’accessibilité de ces nombreuses formations en secourisme est justement une solution pour permettre à tout le monde de secourir autrui sans risque. 

Posts created 20

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut