moelle epiniere

Tout savoir sur le traumatisme de la moelle épinière 

La moelle épinière fait partie des organes plus importants dans l’organisme. Il s’agit du prolongement du tronc cérébral contenu dans le canal rachidien. À noter que ce dernier est formé par la juxtaposition des vertèbres.    

En cas d’accident, de chute ou encore de choc, la moelle spinale peut être endommagée. Selon les sources, environ 250 000 et 500 000 personnes souffriraient de cette lésion chaque année.  

Les différents symptômes d’un traumatisme de la moelle épinière 

Après un accident, certains signes peuvent indiquer que l’on souffre d’une lésion au niveau de la colonne vertébrale. Voici donc les symptômes à ne pas négliger : 

  • Sensation de douleur extrême au niveau du dos (cou, tête, lombaire). 
  • Fourmillements et perte de sensation dans les mains, les orteils, ou dans les pieds 
  • Difficulté à réaliser certains mouvements basiques comme la marche, ou le fait de saisir un objet. 
  • Sensation anormale dans le thorax comme une pression légère ou forte sur le tronc 
  • Difficulté à tenir l’équilibre 
  • Incontinence urinaire ou fécale 

Comment se déroule un diagnostic de la moelle épinière ? 

Pour réaliser des tests afin de savoir la gravité de la lésion, il convient de consulter au préalable un médecin spécialiste. Ce dernier effectue de nombreuses vérifications afin d’écarter les éventuels risques. Pour ce faire, voici la méthodologie employée : 

  • Réaliser quelques examens physiques complets (scanner…) 
  • Passer au peigne fin les antécédents médicaux du patient 
  • Faire un diagnostic spécialisé avec l’utilisation de technique sophistiquée 

À l’issue de ces étapes, il sera possible de déterminer à 90 % si les traumatismes de la moelle épinière sont graves ou non. On peut également détecter d’autres problèmes ou pathologies à la fin du diagnostic. À noter que ce dernier peut prendre un temps plus ou moins long selon les situations. 

Les risques de la paralysie de la moelle épinière 

Les conséquences d’une lésion de la moelle spinale dépendent de la localisation ainsi que de la gravité des traumatismes de la moelle épinière

Si le choc a été important et se situe sur les vertèbres cervicales. On peut finir comme tétraplégique. Ce terme signifie que l’on perd le contrôle des quatre membres. 

Si la lésion est plus basse, elle peut toucher seulement les jambes, c’est ce que l’on appelle paraplégie. 

Si le choc se trouvait être plus puissant et au-dessous du crâne, il y a un risque de paralysie complète ou partielle. Dans certains cas, une intervention chirurgicale, une rééducation ou d’autres techniques peuvent résoudre le problème.

 

Posts created 17

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut