blender chauffant

Comment se servir d’un blender chauffant ?

Rate this post

Malgré le rythme effréné de leur vie quotidienne, des nombreux ménages peuvent actuellement avoir accès à un repas sain et équilibré, varié, aux goûts personnalisés, mais tout à fait économique. Le mérite revient en grande partie au blendeur chauffant, ce robot moderne remplaçant de plus en plus le blender classique.

Si vous n’en possédez pas encore, les quelques lignes suivants, relatant, même de façon succincte combien s’en servir peut vous rendre service, peuvent vous intéresser.

Les caractéristiques intéressantes du blender chauffant

Il est bon de  rappeler encore que le blender chauffant trouve surtout son intérêt dans la préparation des repas à base de fruits et des légumes, autrement dit des aliments à haute valeur nutritionnelle. Il est conçu principalement pour faire de la soupe. Avec les lames (au nombre de 4 ou plus de préférence) mises en vitesse par la puissance du moteur, on arrive à varier selon ses envies, la texture de la soupe (moulinée, veloutée, crémeuse), au bout de 20 mn tout au plus.

Ensuite, la cuisson est assurée grâce à la puissance du moteur. Le bol d’un blender chauffant qui peut être en verre, en inox ou en plastique est proposé sous différentes capacités (de 1 à 2l) pour convenir au nombre de la famille. En outre, on peut choisir la puissance du moteur selon  la fréquence ou non de l’usage du blender autocuiseur et de privilégier une puissance de la résistance de plus de 800W, pour la cuisson.

A noter que si on le souhaite car on dispose du budget nécessaire on peut se permettre d’acheter un blender chauffant cuisson vapeur ou encore celui intégrant la fonction «  départ différé » ou/ autonettoyante.

L’utilisation facilitée du blender chauffant

Un blender chauffant en plus d’assurer une préparation rapide et de réussite assurée, est également très facile à utiliser si on sait bien le choisir. En principe une notice à consignes claires, accompagne l’appareil. L’écran doit être bien lisible, les indications biens nettes, notamment, le bouton « marche et « arrêt ». Le blender mixeur chauffant, à fonction mixte (automatique et manuelle) est plus intéressante car alors on peut passer en mode manuel si on veut des plats personnalisés.

Dans tous les cas, sans parler de la multiplicité et de la diversité des recettes qu’on peut en préparer, on n’est plus obligé de surveiller le processus de la cuisson, dont la durée et la fin. A noter qu’un bol en verre permet, si on le veut malgré tout, vérifier la consistance du repas en train de cuire à l’intérieur.

Posts created 5

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut